LOGO HIP-PERCUTessai

HIP-PERCUT association loi 1901, a été fondée en novembre 2000.

A l’origine, un petit groupe de jeunes Créonnais s’est initié à l’art de la percussion, par le biais d’ateliers. Petit à petit, le groupe a fait son chemin et a voulu partager son savoir faire, et faire découvrir la culture musicale et populaire de l’Afrique.

Son directeur, Ramuntxo TONGES, encadre des ateliers auprès d’enfants, d’adultes débutants et anime des cours de créations musicales d’influences africaines auprès du groupe HIP-PERCUT. Grâce à une pédagogie simple, il transmet sa passion à toute personne qui désire apprendre et pratiquer cet art.

Des cours de danse sont assurés par Stéphanie DE RAM qui transmet aux plus petits comme aux plus grands sa virevoltante passion pour l’expression corporelle à travers la danse africaine.

Ramzi DAKHLI, encadre des ateliers de n’goni, instrument qu’il a découvert lors d’un voyage au Burkina Fasso.

 

Le cœur de cette association s’implique dans le dynamisme associatif en participant à toute sorte de manifestations: Téléthon, kermesses, festivals, concerts, Fête de la musique, Virades de l’espoir…

HIP-PERCUT intervient également dans les écoles et les établissements spécialisés.

HIP-PERCUT s’engage dans une action pédagogique d’informations auprès de ses élèves. Notre action citoyenne est de contribuer à former des futurs adultes soucieux des équilibres du monde.

Depuis plusieurs années, HIP-PERCUT s’unie à d’autres associations (Txikan, La maison des Lutins, la chorale de Musique en Créonnais et bien d’autres variétés musicales) pour élaborer des projets de plus grande ampleur. Nous avons déjà plusieurs initiatives en cours, dont des spectacles et concerts comme WALCOUMA (festival organisé une fois par an le dernier samedi de juin), qui a pour but de concrétiser des échanges avec d’autres musiciens.

Un de ses multiples projets a été de concevoir un studio pour effectuer l’enregistrement des élèves de l’association HIP-PERCUT, pour un complément d’initiation au monde de la musique.

Nous avions déjà les cours théoriques et pratiques d’instruments de musique et la découverte du monde de la scène, il nous manquait plus que l’enregistrement.

Des cours théoriques sont également proposés sur la prise de son, le mixage et le mastering, par des ingénieurs du son.

Le studio propose également des portes ouvertes aux écoles, pour des visites, ou pour enregistrer des projets musicaux, développés et encadrés par l’association au sein des écoles.

C’est un moyen de préparer des sorties éducatives et culturelles.

Le studio s’ouvre aussi à des artistes professionnels ou amateurs qui désirent enregistrer des maquettes ou des albums à des tarifs très abordables. C’est une des fonctions de l’association, de promouvoir des artistes qui n’ont pas forcément les moyens d’enregistrer en studio et d’avoir un produit de qualité. C’est primordial pour les artistes.

L’association met en place des rencontres d’artistes pour des enregistrements de projets communs, cela s’applique aussi lors d’échanges musicaux entre les écoles de musiques, qui aboutiront par un enregistrement d’une maquette.

Pour ne pas parler que de musique, l’association a pu réaliser et encadrer des expositions d’artistes peintres Colombiens (los gamimes) et Camerounais (Anol El Pemu).

 

Elle soutient également d’autres artistes et artisans qui partagent notre philosophie au sens large de l’engagement, cultivant le respect, la passion et le savoir vivre dans notre société bridée.

– Comme Calabazalie fabrication de lampes et autres objets en calebasse.

– «d’kalé» réalisation de bijoux en argent et pierres semi-précieuses.

arbor et sens parc d’accro-branches.

Tankono, une association qui propose l’hébergement et la découverte de l’art et de l’artisanat burkinabé